Bâtiments "résilients", logements sains et accueillants

Bâtiments "résilients", logements sains et accueillants

Retour à la liste des projets
Objectif

L'objectif du projet est de définir, suite àa la tenue de deux laboratoires de solutions, un programme qui mènera aux résultats suivants : 

  • Amélioration de la qualité des environnements intérieurs des logements accessibles aux ménages à faibles revenus;
  • Éducation et formation des usagers au sujet des systèmes de chauffage et de ventilation ;
  • Développement d'outils pour les gestionnaires de parcs immobiliers ;
  • Amélioration des relations entre propriétaires/gestionnaires et occupants;
  • Maximisation de la valeur des investissements effectués pour la construction et la réparation de ces immeubles à logements;
  • Augmentation de la durée de vie utile des actifs et de leurs composants ;
  • Mise en valeur d'une approche de maintenance préventive ;
  • Optimisation des interventions de réparation ;
  • Réduction des coûts d’entretien ;
  • Réduction de la facture énergétique ;
  • Réduction de la consommation en eau des immeubles (et des rejets aux égouts) ;
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) associés à ces bâtiments;
  • Réduction du nombre de ménages présentant des besoins impérieux en matière de logement;
  • Réduction du taux de roulement des locataires et résidents;
  • Amélioration de l'accessibilité aux personnes vivant avec des difficultés fonctionnelles.
Description

Miser sur la résilience des édifices de logements engendre un impact positif sur: les frais de gestion et de maintien d'actif (aspect économique du DD), l'empreinte écologique de ce type de parc immobilier (aspect environnemental du DD) et la santé physique et psychologique des occupants (aspect social du DD). 

En ce moment, plusieurs logements abordables sont encore construits ou rénovés d'une façon non résiliente. Cela se traduit par une détérioration précoce des matériaux et équipements, qui enngendre une dégradation de la qualité des environnements (usure des surfaces, défaillances des systèmes, bris). Que ce soit pour des raisons économiques (perspective à court terme surtout) ou pratiques (manque d'expertise technique, manque de temps), les outils d'aide à la décision et les processus liés à la mise en place de choix durables sont déficients et non consolidés. De plus, le cycle de vie entier de l’actif est rarement considéré.

Plusieurs conditions affectant la durabilité des systèmes et matériaux sont présentes dans le contexte du logement abordable. Ce sont là des défis notables qui doivent être adressés sous l'angle du logement durable dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement du Canada. En voici quelques exemples : 

  • taux d'humidité élevés sur de longues périodes dues à la densité d’occupation ou à des activités moins adaptées à un environnement intérieur fermé ;
  • systèmes de ventilation déficients ou insuffisants par rapport à la charge d’humidité ;
  • matériaux des systèmes de finition intérieure ayant une faible capacité hygroscopique (absorption de la vapeur d'eau) peu résistants à la prolifération de moisissures ;
  • dégradation prématurée des systèmes intérieurs due à un usage intensif ou inadéquat ;
  • dégradation prématurée de l'enveloppe du bâtiment due à des défauts de construction ou un déficit d’entretien ;
  • piètre qualité de l'air intérieur due à de nombreuses sources de polluants intérieurs et extérieurs ;
  • augmentation du déficit de maintien de l'actif au fil des ans ;
  • dégradation prématurée des équipements électromécaniques dus à un manque d'entretien ou à un usage intensif.

Alors que les problèmes demeurent mineurs pour plusieurs logements, il faut reconnaître que certains logements peuvent malheureusement devenir insalubres. Une fois le point de non-retour atteint, des réinvestissements majeurs sont alors nécessaires pour que les conditions de vie soient à nouveau acceptables. Pour mieux outiller les gestionnaires immobiliers et les nouveaux arrivants, Écobâtiment travaille avec un groupe d'experts à développer des solutions concrètes à cette problématique.

Communiqué de presse de la SCHL

Partenaires
  • SCHL